Au top de votre forme avec le Stand up paddle

Au top de votre forme avec le Stand up paddle

Activité qui devient de plus en plus en vogue, le stand up paddle, souvent abrégé en SUP, est une forme de surf qui trouve ses origines à Hawaï. C’est un exercice qui peut se pratiquer dès 12 ans, et qui a traversé les continents pour trouver lettres de noblesse sur le continent européen.

Qu’est-ce que le stand up paddle ?

On considère que le stand up paddle est l’ancêtre du surf que l’on pratiquer aujourd’hui. Les anciens rois de Polynésie utilisaient des planches faites à partir de troncs d’arbres coupés. Cette activité a été remise au goût du jour par des personnes telles que Laird Hamilton ou Dave Kalama. Ils parcouraient le long des côtes de Maui et se rendaient d’îles en îles sur leur planche, aux côtés de pirogues participant à des courses célèbres.

La popularité de ce sport n’a cessé de s’accroître ces dernières années aux États-Unis et en Australie. Il est peu à peu arrivé en Europe, et surtout en France, où l’on trouve de plus en plus de personnes à être debout sur leurs planches et à longer les côtes à l’aide d’une pagaie.

En ce qui concerne la planche de stand up paddle en elle-même, il s’agit d’une planche volumineuse, qui permet de rester en position debout, même si l’on se retrouve sur une eau sans remous. À condition de savoir nager, il est possible de pratiquer seul cette activité dès 12 ans. Cependant, les plus petits ne sont pas en reste, car la solidité de la planche permet de les installer en position assise à l’avant de celle-ci. De belles promenades en perspective.

Le stand up paddle est propulsé à l’aide d’une grande pagaie qui permet d’adopter son propre rythme de croisière.

Notons tout de même que si le SUP peut servir à aller à une vitesse de croisière, il peut également être utilisé sur les vagues, pour pratiquer le surf. C’est donc un objet extrêmement complet que vous pourrez emmener avec vous lors de vos pique-niques au lac ou au bourd d’une rivière, ou lors de vos journées à la plage. En fait, cette activité peut se décliner de trois manières. Certains préféreront faire de simples balades le long des côtes par journée ensoleillée. De plus téméraires iront à la rencontre des vagues et les affronteront avec leur SUP et leur pagaie, et enfin, en ajoutant un rail de pied de mat, le SUPer (pratiquant de stand up paddle) pourra s’adonner au windsurf.

Le stand up paddle s’adaptera à toutes les saisons, et ne sortira pas forcément de votre garage uniquement en été.

Le stand up paddle une activité à partager !

Le stand up paddle une activité à partager !

Quels sont les bienfaits du stand up paddle ?

L’une des premières choses que l’on pourrait dire, c’est que le stand up paddle est une activité principalement maritime. Cela pourrait n’être qu’un détail, mais des études ont montré que l’environnement marin est un véritable bienfaiteur pour le corps. Il aide réellement à retrouver une bonne forme physique et une grande vitalité.

Ceci étant dit, il ne faut pas oublier tous les autres bienfaits que provoque le SUP pour le corps. Il aide à brûler les calories (il est possible de brûler jusqu’à 1000 calories en une heure si l’on adopte la bonne posture), et permet de tonifier les muscles du corps. Au niveau du cœur, il permet d’évincer des problèmes respiratoires, des maladies cardiovasculaires, des maladies métaboliques ou des problèmes neurologiques.

Que ce soit le dos, les épaules ou les bras, tous seront mis au travail. Néanmoins, cette activité ne se contente pas de tonifier les muscles en surface, elle travaille plus profondément et fera également travailler la ceinture abdominale, les ischio-jambiers et les fessiers.

En fait, étant donné que la planche bouge sur l’eau, votre corps travaille de manière inconsciente pour maintenir sa position. Sans que vous vous en rendiez compte, vos actions sont démultipliées, et ce sport fait donc travailler vos muscles de manière plus importante que de nombreux autres sports. On appelle cela la proprioception. Les résultats de la pratique du stand up paddle apparaîtrait après seulement 3 séances chez certains individus. De même, le SUPer se voit travailler son gainage sans même s’en rendre compte. Il vous musclera donc le dos, les bras et les épaules.

Enfin, ce sport est extrêmement pratique pour la rééducation. En sus des séances de kiné, cette activité aidera à réparer vos bobos tels que des ligaments étirés, des genoux endoloris, des entorses ou des foulures. Pour certains surfeurs ayant mal au dos, ils remplacent leurs séances de musculation par des séances de SUP pour guérir des maux de dos.

Si la pratique ludique et agréable du stand up paddle a permis aux pays européens d’adopter cette activité, les raisons de sa popularisation se trouvent également dans le fait que ses bienfaits pour le corps sont nombreux, et que de nombreux médecins recommandent de plus en plus de pratiquer ce sport. Chacun a la possibilité d’aller à son rythme. Les plus sportifs adopteront des rythmes soutenus et rapides, alors que pour les néophytes, de simples balades suffiront déjà à faire travailler le corps en douceur.

Le stand up paddle est un sport très tonique et qui vous garde en bonne santé !

Le stand up paddle est un sport très tonique et qui vous garde en bonne santé !

Quel équipement utiliser pour le stand up paddle ?

Il est déjà important de noter que le stand up paddle ne nécessite pas de combinaison particulière, si vous souhaitez faire des balades le long des côtes et des rivières. Bien sûr, les combinaisons pour la pratique de sport maritime sont agréables et s’adaptent bien à ce genre d’activités. Néanmoins, une fois que vous aurez maîtrisé la planche et que vous aurez trouvé le bon équilibre, vous ne tomberez plus à l’eau. Vous pourrez passer une tenue en néoprène qui s’appropriera au temps qu’il fait en extérieur.

Il est primordial de choisir une tenue dans laquelle vous serez à l’aise, et qui vous laissera une parfaite liberté de mouvement. Il est conseillé de porter deux couches en guise de haut. En effet, la première couche vous protégera du soleil en été et du froid en hiver, alors que la seconde couche sera utilisée comme coupe-vent.

En toute saison, il est recommandé de porter des chaussures, et préférablement des chaussures en néoprène. Même s’il fait chaud en été, vos pieds seront toujours en sécurité.

Pour ceux voulant utiliser la planche de manière plus sportive, ou pour ceux souhaitent se rassurer ou sécuriser de plus jeunes personnes, il est possible d’utiliser un leash qui reliera votre pied à la planche. Si jamais vous tombez, vous trouverez plus facilement votre planche, et le courant ou la projection dans l’eau ne l’éloignera pas de vous.

De même, il existe différents types de planche qui s’adaptera à la manière dont vous allez utiliser le stand up paddle. Les personnes partant en balade n’ont pas besoin des planches les plus sophistiquées.

Pour ce qui est de la pagaie, cela dépendra de votre taille. En règle générale, il faut choisir une pagaie qui soit 10 à 20 cm plus grande que vous. Le choix de la pagaie est une étape d’importance capitale. En effet, une pagaie trop longue ou trop courte vous fera aborder une position inadéquate.

Pour conclure, je dirai que la pratique du stand up paddle va aller crescendo au fil des années. On le sent déjà en été à la plage, où l’on voit de plus en plus de personnes pratiquant cette activité, alors que celle-ci était extrêmement rare il n’y a même pas 10 ans. Comme moi, pratiquer tout d’abord cette activité juste pour des balades. Très vite, vous vous laisserez griser par l’objet, et vous vous mettrez à relever des défis de plus en plus complexes. Et tout cela, ce sera extrêmement bénéfique pour votre corps.

Si cet article vous a aidé, je vous invite à lire celui-ci sur le snorkeling et la plongée sous-marine !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>