Les vélos à assistance électrique (VAE) arrivent en force dans les zones urbaines. On les vante comme les alternatives idéales contre les embouteillages mais aussi comme les moyens de transport les plus respectueux de l’environnement. Ces arguments tiennent la route mais ce ne sont pas les uniques atouts du vélo de ville électrique. Découvrez par vous-même les avantages d’avoir un VAE.

Adoptez le vélo de ville électrique pour faire des économies

Lorsque vous vous déplacez en voiture, le confort ne vaut pas forcément les dépenses générées. Déjà, il faut penser au carburant dont la consommation augmente indéniablement dans les bouchons. Il faut aussi prévoir la maintenance, les remplacements des pièces qui peuvent être onéreuses, les abonnements aux parkings… En comparaison, le vélo de ville électrique limite sa consommation à 1 kWh/100km, ce qui équivaut à peu près à 1dl de carburant. Il faut donc reconnaître que dépenser de 800€ à 1800€ pour s’offrir un vélo électrique n’est au final qu’une dépense modique. Quoique pour un modèle à la performance extrêmement élevée, le prix peut aller au-delà de 3000€.

 

velo-electrique-ville

Faites des économies en vous déplaçant avec votre vélo électrique !

L’économie d’argent est donc indéniable mais ce n’est l’unique aspect de non-gaspillage permis par le VAE. La vitesse moyenne avoisine les 19km/h. Certains disent que ce n’est pas beaucoup mais attendez d’avoir comparé avec les modes de transport classiques. Avec un vélo traditionnel, vous pourriez circuler à environ 15km/h. En prenant le bus, la vitesse tourne autour de 17km/h. En vous servant d’un véhicule motorisé, vous rouleriez à une moyenne de 18km/h. Ces chiffres sont valables pour une circulation en ville, uniquement. Comme quoi, le VAE est en tête, vous permettant une importante économie de temps.

Par ailleurs, le vélo électrique réduit considérablement les émissions gaz. Alors qu’une voiture émet environ 189 grammes de CO2 à chaque kilomètre parcouru, le VAE n’en émet que 13 à 17 grammes.

Adaptez votre choix de vélo de ville électrique en fonction de votre utilisation

Les VAE ne se ressemblent pas tous. Il est donc primordial de connaître les caractéristiques des différents modèles vélo électrique urbain avant de vous lancer dans une acquisition.

Commencez par vous intéresser à la batterie. Celle-ci peut être en plomb dont la durée de vie tourne autour de 1 à 2 ans, ce qui équivaut à 300-400 cycles de charge/décharge. Ses composants se trouvent facilement dans le commerce et elle se dote d’une robustesse intéressante. Les batteries en nickel cadmium existent encore mais elles sont déconseillées. Le cadmium est en effet un métal lourd et polluant. Préférez donc le nickel métal hybride qui supporte jusqu’à 500 cycles de charge/décharge. Le lithium demeure la référence en matière de batterie. Les modèles les plus performants résistant jusqu’à 1500 cycles.

velo-electrique-couple

En utilisant mon vélo de ville électrique tous les jours, je fais mon sport !

Pensez également au poids de votre vélo électrique. Il faudra effectivement vous assurer que vous puissiez porter votre moyen de transport dans certaines situations (escaliers, roue crevée, entre autres).

Mais ce qui compte surtout, c’est l’autonomie. Référez-vous à la capacité indiquée en Ampère-heure (Ah). Il faut toujours prévoir des marges pour être certain de pouvoir rentrer après un léger détour. Il faut aussi savoir que la qualité de la route ainsi que votre poids ont une influence sur l’autonomie de votre vélo électrique urbain. En moyenne donc, il faut une batterie de 36 V et 11 Ah pour qu’un cycliste de 70 kg puisse parcourir 25km sur une puissance cycliste de 120 Watts et une puissance moteur de 150 Watts. Il suffit de ce fait d’estimer la fréquence d’utilisation et les distances que vous prévoyez parcourir pour bien choisir le vélo électrique urbain qui vous correspond.

Informez-vous également sur le type de chargeur requis ainsi que la durée de charge. Comptez une moyenne de 4h à 5h pour que la batterie de votre VAE soit complètement rechargée.

Le vélo de ville électrique : un premier pas vers le sport

Il faut comprendre qu’un VAE, https://www.tomy-bike.fr/15-velo-electrique se distingue par son assistance électrique. Il est donc pratique mais requiert toujours un pédalage. L’assistance se déclenche de façon automatique ou sur commande en fonction du modèle. Il faut de ce fait que vous déployez un minimum d’énergie pour l’activer. En France, les utilisateurs d’un VAE font des trajets moyens de 9km si l’on estime que la distance entre le domicile et le lieu de travail tourne autour de 11km. Le fait de pédaler sur une telle distance réclame des efforts et brûlera des calories. Il est de ce fait évident que le VAE est assimilable au sport bien qu’il soit plus facile d’utilisation que les équipements sportifs courants.

Acheter un vélo de ville électrique s’apparente néanmoins à une partie de plaisir. Vous pouvez respirer le grand air, admirer les paysages, vous arrêter dans des parcs… tout cela à votre rythme. L’essentiel est de pédaler régulièrement. Il suffit par exemple d’utiliser votre vélo pour vous rendre au travail de temps en temps ou pour faire vos courses.

Retrouvez notre top 5 des aliments « énergisants » pour être en forme sur votre vélo de ville électrique !