Les Glucides sont vos amis

Les Glucides sont vos amis

Quelque part, on vous a dit que la consommation de beaucoup de glucides conduit au diabète et vous avez pris peur. C’est assez normal vu que la relation entre les aliments à fort index glycémique et l’apparition du diabète est évoquée dans de nombreuses recherches. Aujourd’hui, je tiens donc à vous rassurer dans cet article, que vous soyez sportif ou pas. Les glucides sont toujours nos amis, en respectant certaines conditions bien évidemment.

Le glucide, un élément toujours indispensable au corps

           La consommation de glucide pourrait conduire au diabète selon les rumeurs qui circulent. Devons-nous pour autant arrêter de manger des produits riches en glucides ? Il n’en est tout simplement pas question !

           En effet, le glucide est un nutriment nécessaire pour le bien-être du corps. L’apport en glucide est le garant de l’énergie du corps. Il n’est pas donc superflu de préciser que si vous voulez encore pouvoir vous lever de votre lit le matin, la consommation de glucide est tout à fait nécessaire.

               Aucune étude n’a réussi à prouver jusqu’à aujourd’hui que la consommation de glucide conduit à l’apparition du diabète. Tout au plus, cela pourrait causer quelques soucis au pancréas, au taux d’insuline dans le sang, si l’on consommait des aliments à index glycémique élevé en trop, ce qui n’est en général pas recommandé même pour les sportifs.

 Privilégier les aliments à faible index glycémique

           Selon les résultats de certaines études, les aliments à index glycémique élevé contribueraient au diabète. Certes, cela est peut-être vrai, aussi il je conseille à tous les sportifs de privilégier les aliments à faible index glycémique dans leur alimentation quotidienne. Légumineux, céréales complètes, bref les féculents complets sont conseillés.

           Quand le sportif est en plein effort cependant, il lui est permis de consommer des aliments à index glycémique élevé pour la simple raison qu’il n’y aura pas de pic d’insuline néfaste pour l’organisme à ce moment-là. En effet, lors de l’effort, la production d’insuline stoppe pour assurer la sécrétion d’autres hormones.

1 Comment

  1. On peut donc continuer et sommes obligés de continuer à consommer des glucides sans souci, sans pour autant en abuser. Cela reste en effet très intéressant. Merci pour votre article, au moins c’est plus clair comme ça.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>