Le parachutisme ascensionnel est une discipline sportive et récréative, permettant à un très large public de découvrir la nature sous un autre angle, à plusieurs mètres d’altitude.

Mais cette activité nécessite tout de même un courte période de préparation, voire une micro-formation dispensée par exemple par un professionnel des sports d’altitude. Au travers de cette publication, nous revenons un moment sur les principales astuces qui permettent de préparer un vol en parachute ascensionnel…

Choisissez un spot avec une jolie vue

Un spot, c’est tout simplement un site à partir duquel vous démarrez votre activité sportive. Ce point de départ, en plus d’être favorable à la pratique d’un sport de plein-air, permet généralement de profiter d’un panorama naturel unique – les adeptes du surf ne vous diront pas le contraire ! Pour le parachutisme ascensionnel, c’est exactement la même chose : il existe de multiples sites naturels et touristiques partout en France, qui permettent de s’élancer à partir d’une plage de sable fin ou directement au-dessus de l’eau, par le biais d’un câble relié à une plateforme.

La ville de Nice, par exemple, est considérée à bien des égards comme le paradis des parachutistes. Vous y trouverez un point de référence pour la pratique du parachutisme ascensionnel. Le meilleur moment pour pratiquer le parachutisme ascensionnel à Nice est généralement entre la période du mois de mai et septembre. Vous pourrez alors profiter d’un temps idéal et d’un climat propice pour admirer la région de la French Riviera.

Vous êtes tentés par une tour en parachute ascensionnel à Nice ? Rendez-vous sur Nikaia Glisse.

Préparez votre maillot de bain pour votre vol en parachute ascensionnel

Le parachutisme ascensionnel est une discipline qui peut se pratiquer tout habillé, mais il est tout de même conseillé de porter un maillot de bain. En effet, vous débuterez souvent votre activité au bord de la plage, voire même directement au-dessus de l’eau et vous pouvez rapidement vous retrouver trempé si vous n’y prenez pas garde ! Un maillot de bain est encore le meilleur moyen de vous sentir à l’aise et de profiter à plein des bienfaits de la plage et de la saison estivale.

Pour des raisons supplémentaires liées à votre confort, le maillot de bain vous permet d’être un peu plus libre de vos mouvements tout en étant équipé d’un harnais et d’un gilet de sauvetage qui reste obligatoire.

Dans la plupart des cas, vous décollez depuis la plage, avec une grande voile faisant office de parachute ascensionnel. Cet équipement est relié à un bateau par le biais d’un câble enroulé autour d’un treuil, qui permet la descente et la montée de manière très souple et progressive. Aucun risque de mal de mer ici : le parachutisme ascensionnel est une discipline naturelle, et vous permet de profiter tout en douceur d’un panorama d’altitude assez exceptionnel. Les moniteurs à la barre sont chargés de vous emmener à une hauteur qui atteint généralement les 30 mètres au-dessus de l’eau : vous n’avez plus qu’à admirer le paysage et vous laisser porter par la voile !

Le retour se fait progressivement le long de la plage, les pieds dans le sable. Vous pouvez ainsi en profiter pour aller vous baigner par la suite, ou passer du temps en famille sur la plage pour un moment de détente, sans avoir besoin de vous changer au préalable ! Notez pour terminer que le parachutisme ascensionnel peut se pratiquer à plusieurs, en duo voire même en trio.

Prenez un solide petit-déjeuner la veille

Même si le parachutisme ascensionnel demeure une activité détente pour laquelle vous avez juste à vous laisser entrainer par la voile, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une discipline à sensations fortes !

On vous recommandera ainsi de bien vous préparer, plusieurs heures avant de démarrer votre activité. La veille, n’hésitez pas à vous alimenter correctement et à prendre un solide petit déjeuner. Les émotions fortes ont tendance à creuser, et avec le parachutisme ascensionnel vous aurez tendance à en avoir plus que de raison !
Si vous venez dans la région de Nice pour les vacances, et que vous séjournez dans l’un des établissements hôteliers à proximité de la plage, profitez-en pour tester le buffet à volonté dès le lever du jour ! Croissants, petits pains, confiture et jus d’orange n’attendent que vous et vous permettront d’être suffisamment en forme pour inaugurer votre baptême de l’air !

N’oubliez pas d’immortaliser l’instant

Très souvent, l’adrénaline est tellement durant une séance de parachutisme qu’on oublie… d’immortaliser ce moment magique passé entre ciel et terre / mer ! C’est pourquoi il est important que vous puissiez vous assurer qu’une caméra GoPro pourra vous suivre durant les quelques minutes que vous passerez en altitude. Généralement, cet équipement est fourni par les professionnels qui vous accompagnent dans cette activité, mais n’hésitez pas à vous renseigner plus avant sur les modalités !

La caméra GoPro est vraiment l’instrument haute définition par excellence pour enregistrer tous vos instants sportifs : il s’agit d’un équipement relativement solide, étudié pour évoluer dans des conditions extrêmes ou difficiles. Aucune inquiétude à avoir, donc, lorsque vous partez à l’aventure avec une caméra HD : il vous suffira juste de trouver le point de fixation idéal et de laisser faire !

Détendez-vous et profitez !

Comme nous avons eu le loisir de l’évoquer plus haut, le parachutisme ascensionnel est une activité un peu à part dans le domaine des sports d’altitude puisqu’il s’agit surtout de se laisser porter par le vente et de profiter du spectacle avant tout ! Comment ne pas être tenté par une telle aventure, alors même que la France dispose de nombreux sites naturels magnifiques que seul le parachutisme ascensionnel peut faire découvrir sous un autre angle et à 360 degrés ?

La Côte d’Azur, par exemple, est l’un des sites touristiques les plus populaires de l’hexagone, et demeure un point de passage incontournable pour les amoureux des sports nautiques. Imaginez glisser dans les airs, à près de 40 mètres d’altitude, et survoler la Baie des Anges ! Vous n’avez rien d’autre à faire que de vous laisser porter par le vent, à la découverte d’un patrimoine naturel et historique unique au monde.

Nous venons de passer en revue les différentes astuces permettant de profiter au maximum d’une activité comme le parachutisme ascensionnel. Comme vous pouvez le constater, il s’agit avant tout d’une activité estivale, qui ouvre généralement autour du mois de mai et jusqu’à fin septembre selon les régions. Qui dit été dit aussi décontraction : profitez de cette activité comme si vous alliez à la plage, et ne vous souciez de rien d’autre : les professionnels veillent à votre sécurité et vous expliquent comment vous comporter au moment du décollage. Ce faisant, vous n’avez plus qu’à vous laisser porter par la voile, et par une ascension naturelle qui ne cessera de vous émerveiller !